Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

E-portfolio non exhaustif

E-portfolio non exhaustif

Porte-plume et porte-voix !


Théâtre : "Dans ta tour", un spectacle utile

Publié par Elesbed sur 12 Août 2015, 07:06am

Catégories : #Portraits

Matao Rollo est le créateur du spectacle "Dans ta tour". Il y parle du délicat sujet de la maladie d'Alzheimer.

Matao Rollo est le créateur du spectacle "Dans ta tour". Il y parle du délicat sujet de la maladie d'Alzheimer.

Un spectacle sur la maladie d'Alzheimer et les maisons de retraite,
pas très attractif ! Détrompez-vous, "Dans ta tour" n'est pas lugubre :
on y parle de la vie, de l'amour et l'on y rit aussi. Et le propre de l'art n'est-il pas de faire réagir ? Challenge réussi pour le conteur Matao Rollo.

 

La première a eu lieu en avril 2015 au Carré des arts à Elven (56). Concrétisation d'une résidence de médiation culturelle dans la commune où, justement, culminent les tours de Largoët. Les résidents de l'Ehpad, qui compte une unité Alzheimer, ont bénéficié de séances de contes tous les 15 jours pendant dix mois.

Genèse d'une oeuvre

Le conte a la vertu, aux dires de plusieurs sommités du monde médical et de Véronique Aguilar (*), de capter l'attention des malades grâce aux symboles véhiculés. Il favorise l'apaisement. Le comédien se doit d'être plus que jamais à l'écoute de ce public fragile et multiple, dont les réactions sont anaysées par les équipes soignantes. Matao s'est ainsi rendu compte que les difficultés de ses personnages faisaient parfois écho aux histoires personnelles de son auditoire.

De cette expérience est née une histoire poignante, que les personnages secondaires amusants viennent aérer. On y voit défiler la vie de Léon et Adèle, pour aboutir... à la maison de retraite... Des images de la Cinémathèque de Bretagne ont été sélectionnées avec soin à l'intention du pubic. Car dans l'esprit des héros, ces scènes sont vivaces.

La place du 4e âge dans notre société en filigrane

Le contact que Matao a su établir avec son public de l'Ehpad est perceptible. Sa pratique de la langue gallèse a toujours fait des seniors des interlocuteurs privilégiés. Les personnes âgées ne lui font pas peur, la maladie non plus : il tente de l'apprivoiser et parvient à se mettre dans la peau d'un octogénaire

Matao parle de la vieillesse et de la perspective peu folichonne de la maison de retraite. Rester indifférent au sort de Léon n'est pas possible. L'artiste attire son public dans une réflexion salutaire.  

Reste la mémoire en perdition, une réalité que l'on ne peut balayer d'un revers de main et qui d'ailleurs donne son titre au one-man-show. Matao Rollo y met de la poésie. Un conteur devenu auteur en prenant à bras le corps un sujet éminemment humain.

(*) Véronique Aguilar, conteuse. Matao Rollo l'a rencontrée au Centre méditerranéen de littérature orale à Alès.

Les thérapies non médicamenteuses font aujourd'hui partie de l'arsenal des équipes soignantes, pour soulager le patient à la mémoire défaillante (un type de pathologie qui ne se réduit pas à Alzheimer).

A noter :

Après Fougères en juillet, Matao Rollo jouera à nouveau "Dans ta tour" à la Balise (Lorient) le 5 novembre à 18 h dans le cadre des Rencontres culture santé organisées par le Cœur à marée haute. Et au Mac Orlan à Brest le 1er décembre.

Contact :

Compagnie la Cariqhelle (Facebook) et le blog de Matao Rollo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents