Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

E-portfolio non exhaustif

E-portfolio non exhaustif

Porte-plume et porte-voix !


Réforme territoriale : installation de la commune nouvelle de Carentoir (56)

Publié par Elesbed sur 12 Janvier 2017, 08:29am

Les communes morbihannaises de Carentoir (2.721 habitants en 2013) et Quelneuc (550 habitants selon le dernier recensement, 2013) ont vu leurs destins scellés, en décembre, devant le préfet Raymond Le Deun. Ce mercredi 11 janvier, les conseillers municipaux des deux communes se sont réunis pour le premier conseil de la commune nouvelle de Carentoir. Les conseillers municipaux ont été élus. 

Catherine Lamour en maîtresse de cérémonie. Le maire et ses adjoints.
Catherine Lamour en maîtresse de cérémonie. Le maire et ses adjoints.

Catherine Lamour en maîtresse de cérémonie. Le maire et ses adjoints.

Le verdict des urnes est implacable. Telle a été la dure leçon donnée à la liste (très) minoritaire, mercredi 11 janvier, lors de l'investiture du nouveau conseil municipal de Carentoir. Pilotes de la soirée, Catherine Lamour (maire de Carentoir depuis 2008) et Loïc Hervy (maire de Quelneuc depuis 2014) ont exposé le déroulement des opérations : dans un premier temps vote du maire et ensuite vote des conseillers municipaux de la commune nouvelle.

Il revenait à la doyenne de l'assemblée, Marie-France Jouet, d'être la garante de la régularité de la procédure. Si le vote du maire s'est déroulé sans anicroche, celui des conseillers a été plus sensible, quelques personnes ayant formé une liste "Hervy" sans en informer les membres et le principal intéressé, associé à la nouvelle équipe en tant que maire délégué de Quelneuc. Une initiative, assez maladroite, restée lettre morte devant le nombre de bulletins en faveur de la liste menée par Jean-Pierre Monneraye. Au nombre de sept, les adjoints sont donc J.-P. Monneraye, Marie-France Jouet, Joseph Robert, Gérard Josse, Yvon Colléaux, Marie-Andrée Luc et Florence Genouel.

Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.
Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.
Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.
Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.
Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.
Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.

Déroulement de la soirée : les conseillers de Quelneuc et Carentoir réunis, le public, le vote et les allers-retours à l'isoloir au fond de la salle.

En ligne de mire, la nouvelle intercommunalité

La commune nouvelle de Carentoir comptera, jusqu'aux prochaines échéances électorales municipales (2020), un conseil municipal de 38 membres (23 de Carentoir et 15 de Quelneuc). La nouvelle intercommunalité Malestroit-Guer-La Gacilly ayant fixé à vendredi 13 les désignations du président et vice-présidents communautaires, Carentoir se devait de disposer d'un exécutif. Ce calendrier a été respecté. Cette soirée à Carentoir met en lumière les difficultés, pour l'élu de base, de maîtriser les rouages de ces redécoupages institutionnels et les susceptibilités échaudées par ces refontes de groupe. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents