Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

E-portfolio non exhaustif

E-portfolio non exhaustif

Porte-plume et porte-voix !


Culture. Après la Chapelle bleue de Ploërmel, direction Montévidéo pour la compagnie des Petits Champs !

Publié par Elesbed sur 22 Janvier 2017, 21:14pm

Catégories : #Culture, #Voyage

Guillaume Ravoire, de la Compagnie des Petits champs, après avoir embarqué son public à bord de l'"Altar" pour traverser l'Atlantique.

Guillaume Ravoire, de la Compagnie des Petits champs, après avoir embarqué son public à bord de l'"Altar" pour traverser l'Atlantique.

La Compagnie des Petits Champs s'apprête à présenter son "Voyage en Uruguay" au public de Montévidéo et Carmelo du 27 au 31 mars. Cette pièce, écrite par Clément Hervieux-Léger, a déjà fait le tour de France, en passant par le Lucernaire à Paris fin 2016,  et par Ploërmel le 20 janvier, à la Chapelle bleue.  

Les Ploërmelais se sont crus normands ! Le public du "Voyage en Uruguay", vendredi 20 janvier, a été séduit par cette histoire qui nous plonge dans la Normandie des années 50. Un jeune homme s'y voit confier une mission d'importance : convoyer du bétail jusqu'à Montevideo. Guillaume Ravoire, seul en scène, transporte son public en lui faisant sentir les embruns du large et les effluves du bétail... L'auteur, Clément Hervieux-Léger, a voulu coucher ses souvenirs d'enfance auréolés de la légende de celui qui a franchi les océans et qui n'était autre qu'un cousin de son grand-père. Le détail qui ne s'invente pas : le voyageur malgré lui prend le pouls de l'Uruguay en lisant du Supervielle, ce qui ne manque pas de l'inquiéter d'ailleurs...

L'assistance présente ce soir-là à la chapelle bleue de Ploërmel.

L'assistance présente ce soir-là à la chapelle bleue de Ploërmel.

 

La Compagnie des Petits champs parcourt les routes de France depuis deux ans pour conter celles qui ont mené Philippe de la ferme de Beaumontel jusqu'à Rotterdam puis à travers l'Atlantique jusqu'à la propriété des Caorsi... où sa vie aurait pu prendre une autre tournure. Touchant, drôle, énergique, le comédien Guillaume Ravoire campe à merveille ce jeune homme plein d'entrain qui ne peut s'empêcher de songer à sa mère restée au pays. Une scène donne notamment l'étendue de son talent : la tempête secoue le navire et le cow-boy ("vaquero" serait ici plus approprié !) doit rester sur le pont pour surveiller les bêtes. 

 

Challenge : jouer en espagnol

 

La compagnie a une double audace : un ancrage en milieu rural pour y faire voir du théâtre et la volonté d'exporter ce spectacle en terre de pampa ! Guillaume Ravoire prononce quelques phrases en espagnol dans la version vue à Ploërmel. "J'en profite pour m'entraîner", explique-t-il backstage. La partie de l'histoire se déroulant en Uruguay, chez les Caorsi acquéreurs des bovins, sera en effet jouée devant le public uruguayen en espagnol. Le début, en français, sera surtitré d'après la traduction de Daniel San Pedro. Le comédien, ne semblant pas ému outre mesure par sa prochaine performance au pays qui a vu naître Supervielle et Lautréamont, est ravi à l'idée d'entreprendre lui-même le voyage, dans le sillage de son personnage.

 

Après Ploërmel et Albi, "nous serons en Uruguay du 27 au 31 mars. Représentations au Sodre à Montévidéo les 27, 28 et 29 mars Représentation au Teatro Uama à Carmelo le 31 mars".

Après Ploërmel et Albi, "nous serons en Uruguay du 27 au 31 mars. Représentations au Sodre à Montévidéo les 27, 28 et 29 mars Représentation au Teatro Uama à Carmelo le 31 mars".

CONTACT : Compagnie des Petits champs, page facebook, twitter @CiePetitsChamps .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents